Sur l'île des Chocolate Hills

Bohol, certainement l'île la plus magique que j'ai pu découvrir, est un passage obligatoire dans cette région des "Visayas"! Après avoir atterri à Cébu (il est possible d'attérrir directement sur l'île aussi), nous avons pris un bateau pour 2 heures de traversée environ. Il y a tellement de choses à voir sur cette île que la meilleure des façons de la découvrir, est de me suivre ! Let's go !

Avec des plages de rêves, Bohol, bien plus calme que Boracay ou Palawan est tout aussi magique ! Admirez donc ce sable si blanc et si fin ! Paraît il que c'est le sable le plus fin qui existe au monde !Voir le soleil se coucher sur une plage ou le sable est si blanc et si fin, l'eau si agréable, au milieu d'une ile paradisiaque ! C'est quand même fantastique, ne trouvez-pas ? Je vous laisse pour ce soir, sur ma plage de Panglao et m'en vais dormir pour une grande expédition demain au coeur de l'île !!

7h du matin, la nuit fut courte et je suis déjà sur la route, direction les chocolate Hills ! Mais kézako ? Nous en reparlerons plus tard ! 

Première étape, les Tarsiers, le plus petit singe au monde ! Ils caractérisés par leurs yeux énormes et leurs pieds très développés. Très difficile de les voir car ils ne bougent quasiment pas, on les trouvent à des endroits où nous sommes sûr de les apercevoir !Il bouge uniquement pour aller manger.

A savoir aussi que le Tarsier est aussi le seul primate connu à émettre et percevoir les ultrasons. 

Découvrez-le en image ci-dessous !


Vous pourrez boire des "bukos" (noix de coco) à la fin de la visite des Tarsiers. Ce sont les derniers qui restent sur l'île suite au dernier typhon et tremblement de terre fin 2013 et début 2014 

Après cette petite étape d'environ 1h30 à la découverte du plus petit singe au monde, je reprends mon chemin vers les Chocolate Hills. Sur la route, les paysages sont superbes une fois de plus

et nous voilà à bon port après 2h30 de route depuis ma plage de rêve où jai dormi !

Les chocolate hills, ensemble de collines regroupées sur une superficie de 50 kilomètres environ, mesurant de 30 à 50 mètres et dénombrés entre 1268 et 1776 sont la curiosité inmanquable de cette île de Bohol. Les collines deviennent marron lors de la saison sèche et font donc penser, à des montagnes de chocolat !

La formation des chocolate hills qui remonte à plus de 2 millions d'années serait dûe à une accumulation de plusieurs couches de coquillage et corail. Après avoir monté les 215 marches, nous arrivons près d'une plaque qui nous donne l'explication de la formation de ces montagnes. Du fait du vent, et des aléas de la météo, ces montagnes ont adoptée cette forme si particulière. On retrouve ces chocolate hills juste ici dans le monde. 

Place aux photos

Dernière étape de notre journée, après ces magnifiques chocolate hills, nous allons faire une petite promenade sur la rivière loboc. Au fil de l'eau, nous admirons les paysages de cette "Jungle" avec des choses insolites comme cette maison construite entre deux cocotiers



Au revoir Bohol !