Boracay,

Aujourd'hui, nous partons à la découverte d'une petite île Philippine, renommée pour la qualité de ses plages et à seulement 45 minutes de Manille. Pour ma part, je vais à un mariage qui va être célébré sur la plage de cette île paradisiaque ! Suivez-moi et bienvenue à Boracay ! Mabuhay in Boracay, Philippines , élue la plus belle île au monde en 2012. 

Avec un départ relativement tôt de Manille afin d'éviter la circulation où celle-ci est totalement chaotique dans cette immense ville, nous prenons l'avion pour Caticlan, l'aéroport déservant l'île de Boracay mais n'étant pas situé sur celle-ci.
En raison de forts vents, l'atterrissage sera très mouvementé et la chance est avec nous car tous les autres vols de la journée sont supprimés.

Quelques centaines de mètres séparent l'aéroport du port, faisable à pied ou bien en tricycle. Une fois au port, la météo nous joue encore un mauvais tour avec de très nombreux bateaux supprimés pour l'île de Boracay. Nous payerons notre ticket et les différentes taxes associées et devront prendre notre mal en patience car il y a du monde !

Après plus de deux heures d'attente, nous prenons notre petit bateau pour la traversée jusqu'à Boracay avec une mer terriblement agitée

et nous arrivons sur l'île de Boracay ! Mabuhay !

L'île n'étant pas qu'une île touristique, nous traverserons des villages à 3 sur un scooter pour atteindre les plages de sable blanc !

et voilà enfin, que nous posons nos sacs à dos sur la plage de sable blanc ! Après 4 avions et 1 bateau, me voilà arrivé sur la plage où aura lieu le mariage 

Etant accompagné d'une Philippine, je découvre toutes les coutumes et produits de ce pays ! Pour ce soir, ce sera riz avec toyo et 1 kilo de mangue , et oui nous sommes dans le pays des mangues ...

sans oublier le délicieux Halo-Halo, un mélange de glace et de différents fruits locaux.

Dès le lendemain matin, nous partirons à la découverte de cette île de 20 km de long et 2 de large.

Au fur et à mesure de la découverte de l'île, enfin pour ma part, nous tomber sur ce magnifique petit rocher au milieu des plages de sable blanc, le rocher de Willy.

Il est maintenant l'heure de se jeter à l'eau, dans une mer à 28° alors que nous sommes en Janvier Mais Boracay, ce n'est pas que les plages de sable blanc. Ce sont des activités par centaine ou bien de la découverte, comme ici des maisons curieuses. Alors petit quiz, quelle est la particularité de ces maisons ? 
Et bien, vous voyez la structure en béton, elles sont posées dessus et quand on veut déménager, hop on transporte sa maison et on l'amène ailleurs ! Génial , j'adore !Deux jours de cérémonie du mariage s'en suivront avant de quitter Boracay, pour de nouvelles aventures, à Manille notamment. Nous repartirons par un autre aéroport, à environ 100 kilomètres de Boracay, à Kalibo où les A320, avions plus lourds, peuvent décoller et atterrir plus facilement qu'à Caticlan (La piste étant également trop courte). Mais ce ne serait pas drôle de repartir avec des taxis, prenons donc le bus local et le tricycle et découvrons des paysages magnifiques que les gens en taxis ou van ne voient pas !

La route cotière est traçée au milieu des palmeraiesainsi que des rizières.Une dernière petite photo souvenir de Boracay ... 

Une chose à retenir sur cette île de Boracay, c'est que durant le mariage auquel j'ai assisté, j'aurais mangé des ... intestins de poulet ! Bon appétit !

A très bientôt Boracay !