Juste une visite de Bruxelles, juste une fois

Nous sommes aujourd'hui dans la capitale Belge, Bruxelles, célèbre pour ses gauffres, sa bierre, sa grand-place ou encore son Manneken Pis. Nous partons ainsi à la découverte de cette capitale, composée de plusieurs territoires dont le Pentagone qui est le centre historique et qui est peuplée de 177 000 habitants. En incluant son aire urbaine et les 19 communes formant ainsi la Région de Bruxelles, la population atteint les 1 200 000 habitants. N'attendons plus, partons découvrir pour débuter cette balade la Grand-Place, célèbre dans le monde entier et qui est classée depuis 1998 au patrimoine mondial de l'UNESCO pour son architecture. Elle est considérée également comme une des plus belles places au monde. L'hôtel de ville domine celle-ci et est le seul vestige médiéval de la Grand-Place.

De droite à gauche : Alsemberg, Maison des ducs de Brabant et rue de la Colline : La Balance
Pour avoir le détails de chaque maison de la place, rendez-vous sur ce lien : Détails mais de la Grand Place

de droite à gauche : Le Roy d'Espagne, La Brouette, Le Sac, La Louve, Le Cornet, Le Renard

A droite, La Maison du Roi était dès le xiie siècle un bâtiment en bois où l'on vendait le pain, d'où le nom qu'il a conservé en néerlandais, broodhuis (maison du pain). Il a été remplacé au xve siècle par un bâtiment en pierre qui abritait les services administratifs du duc de Brabant, c'est-à-dire le bureau du Receveur général du Domaine de Brabant. Raison pour laquelle on l'appela Maison du Duc, et quand ce même duc devint roi d'Espagne, Maison du Roi. Charles Quint le fit à son tour reconstruire en style gothique tardif, fort semblable à celui que l'on peut voir actuellement, quoique sans tours ni galeries. En raison des dégâts subis au cours du temps, notamment lors du bombardement de 1695, la ville le fit reconstruire en 1873 dans le style néo-gothique.Le bâtiment, dont l'intérieur a été rénové en 1985, abrite le musée de la ville depuis 1887.

A quelques centaines de mètres de la Grand-Place, nous allons aller découvrir Manneken Pis qui est une fontaine surmontée d'une statue de bronze représentant un garçon nu en train d'uriner. Cette statue est une des attractions de la ville et signifie l'indépendance d'esprit des Bruxellois. Article sur Manneken-Pis

Poursuivons la visite par les galeries marchandes royales de Bruxelles où vous pourrez trouver tous les chocolats dont vous rêver ! 

ainsi que de délicieuses gauffres :)

Eloignons nous du centre et prenons un peu de hauteur avec le point culminant de la ville de Bruxelles, accessible notamment en tramway avec le Mont-des-Arts

Sur notre chemin jusqu'au mont des Arts, nous aurons croisé un ancien tramway qui est reconverti en tramway touristique près du Parc de Bruxelles,

ainsi que l'église Saint-Jacques-sur-Coudenberg

Notre visite se poursuit avec le Palais royal, dont le drapeau est hissé sur celui-ci, ce qui signifique que le Roi est actuellement en Belgique, et peut être dans son palais.

La cathédrale Saints-Michel-et-Gudule se dresse sur notre chemin et dont je vous invite à lire les quelques informations concernant celle-ci, qui est un haut lieu touristique lors d'une visite de la capitale Belge.

Toujours en balade en tramway, c'est ainsi que nous tombons maintenant sur la cour des comptes royales,

Bruxelles est aussi célèbre pour ses institutions européennes, dont la comission 

Ainsi que que le conseil de l'Europe où se réunissent les députés européens des 28 pays membres.

De très nombreux autres institutions et cours se trouvent dans ce quartier, dont ci-dessous le siège de la Présidence de l'Europe.

En dehors des institutions européennes, nous avons ci-dessous une vue sur le siège du gouvernement belge.

La colonne du Congrès, est une colonne commémorative conçue par l’architecte Joseph Poelaert. Elle a été édifiée à l'initiative de Charles Rogier, entre 1850 et 1859, en commémoration du Congrès national de 1830-31. En 1920, on a installé à son pied le tombeau du Soldat Inconnu à la mémoire des soldats belges morts pendant la guerre 1914-1918.

L'Église Notre-Dame de Laeken est une église néo-gothique du xixe siècle, se trouvant à l’extrémité de l’avenue de la Reine, à Laeken (Bruxelles). Construite sur ordre de Léopold Ier pour y recevoir la dépouille de sa femme la reine Louise-Marie d'Orléans (dont l’avenue rappelle le souvenir), elle sert depuis lors de nécropole à la famille royale belge. Elle est une des quatre paroisses de l'Unité pastorale Joseph Cardijn.

Les Arcades du Cinquantenaire (en néerlandais : Triomfboog van het Jubelpark) sont un monument érigé à Bruxelles à l'initiative du roi Léopold II, en commémoration du cinquantième anniversaire de l'indépendance de la Belgique. À leur construction, l'homme politique socialiste Émile Vandervelde les appela "les arcades des mains coupées" en pleine Chambre parlementaire, pour dénoncer le financement des travaux par l'argent du caoutchouc congolais (voir l'article sur l'Etat indépendant du Congo et l'ABIR)

le parc et le mémorial à Léopold Ier, qui était le 1er roi des Belges.

La visite de la Capitale Belge serait incomplète sans un des emblématiques monument de cette ville, à savoir l'Atomium.
construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1958 et représentant la maille conventionnelle du cristal de fer (structure cubique centrée) agrandie 165 milliards de fois. Elle est située à Laeken sur le plateau du Heysel où eut lieu cette exposition. Vous pouvez aller y faire un tour à l'intérieur !