L'Estonie, anciennement l'Esthonie, est un des trois pays baltes. Situé à 80km au sud d'Helsinki, au bord de la mer Baltique, ce pays est de nouveau indépendant depuis 1991 et membre de l'Union Européenne. 

Sur le chemin qui me mène de l'Europe Occidentale à la Laponie, qui est le but de mon voyage, Tallinn est la ville où je prendrai le bateau avant de traverser la Mer Baltique jusqu'en Finlande. Peuplée d'environ 400 000 habitants, son centre-ville historique est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Un arrêt dans cette capitale me semble donc obligatoire dans cette ville dont celle -ci fut intensivement bombardée durant la seconde guerre mondiale, plus de 50% de la ville détruit mais "seulement" 11% du centre historique. Ouverte sur la mer, Tallinn abrite le plus grand port du pays 


A mon arrivée en gare de Tallinn, le train 34 pour Moscou attend son heure de départ. Depuis quelques mois, les chemins de fer russes ont repris cette relation quotidienne entre Tallinn et Moscou via Saint Petersbourg avec des voitures de seconde et troisième classe au profit d'une ancienne compagnie estonienne. Hormis un service urbain autour de Tallinn et cette relation internationale qui relie la capitale russe en 15 heures environ, le trafic voyageur est très peu développé en Estonie. 

Partons donc visiter le centre-ville historique. Il est pratiquement 15h30 et la nuit fait déja son apparition, et je peux profiter des beautés de ce centre historique en commençant par la cathédrale Alexandre Nevski qui domine la ville. Elle a été construite entre 1895 et 1900 par Alexandre III et finançée grâce aux dons de riches personnes. Celle-ci fut menacée de destruction à plusieurs reprises suite aux différentes phases d'indépendance de l'Estonie mais grâce à un nombre important de réfugiés russes, celle-ci fut sauvée mais fermée lors de la seconde guerre mondiale par les Allemands. En 1945 après la guerre, un projet de planétarium avait vu le jour dans cette cathédrale mais une fois de plus, elle fut sauvée. Elle est désormais le siège de l'église orthodoxe estoniennne. 

Sac à dos sur le dos, c'est ainsi que je continue ma découverte de la ville à travers les petites ruelles. L'architecture typique des pays de l'est se fait ressentir ici 

La ville basse, abrite à cette époque de l'année, le marché de noël. On remarquera l'hôtel de ville de style gothique avec son clocher datant du 14ème siècle. A noter que la nuit tombe alors qu'il n'est que 15 heures ici à Tallinn

J'en profite alors pour me restaurer et gouter les spécialités locales comme à chaque fois dont cette délicieuse soupe de groseille que je recommande vivement.

Accompagné de mon verre de "soupe de groseilles", une bonne choucroute estonienne !

 La ville de Tallinn est entièrement fortifiée ce qui lui donne beaucoup de charme. 

Des lignes de tramways avec d'anciennes rames de type Tatra contournent ces fortifications en reliant divers points stratégiques autour de la vieille ville et permettent de se déplacer facilement afin de pouvoir visiter cette petite ville. 

La nuit est tombée et Tallin revêtit ses habits de noël ! <3

L'heure de mon départ a sonné, je dois prendre un Ferry pour Helsinki dont la traversée durera environ 2 heures et 30 minutes. 

A très bientôt