Bonjour à tous !

Nous sommes aujourd'hui au coeur de la Cerdagne, à la découverte d'une ligne de chemin de fer parmi les plus atypiques de France ! En effet, en cette particulière journée de septembre 2010, nous allons voyager depuis Villefranche de Conflent dont la citadelle est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO jusqu'à Latour de Carol à 65 kilomètres de là après avoir franchi la plus haute gare de France à Bolquère.

Particulière journée oui, car c'est l'anniversaire des 100 ans de la ligne du "Canari", comme surnomé ici dans la région. Train TER, il relie quotidiennement en 3 heures 20 environ les villages les plus isolés entre eux de cette partie des Pyrénées, et ce, chaque jour de l'année, même avec des mètres de neige !

Il fallait se lever très tôt en ce samedi de septembre 2010 pour arriver aux aurores en gare de Villefranche Vernet les Bains et avoir une place privilègiée, le top est bien entendu de voyager les cheveux au vent dans les barquettes ! La gare est encore très calme, il est 7 heures du matin, le premier train partant dans plus de deux heures, et malheureusement c'est l'automotrice Suisse qui aura l'honneur de partir en premier, nous attendrons alors une heure de plus.

Mise en place des automotrices suisses Stadler pour le premier départ vers Latour de Carol

Pendant que les rames du Train Jaune se préparent pour ce jour si spécial, nous allons faire un petit tour dans la Citadelle fondée en 1091 et fut inscrite au patrimoine mondial en 2008. 

Vues de la Citadelle. 

La petite ligne de Cerdagne du Train Jaune traverse les ruelles de la cité de Vauban.

Le fort Vauban, servant autrefois à protéger la ville, domine cette dernière.

Petite visite du dépot du train jaune où nous pouvons y voir des automotrices avec la livrée d'origine. 

Le premier train assuré par les automotrices Stadler est parti il y a bientôt une heure, c'est maintenant au tour de l'ancienne formation de monter à Latour de Carol avec 3 voitures barquettes. 
Le chasse-neige d'origine qui fête donc ses 100 ans aujourd'hui et qui est très utile à la ligne en hiver

Débutons notre voyage anniversaire jusqu'à Latour de Carol. 

Vous pouvez visionner la vidéo ci-dessous, 20 minutes environ à bord du Train jaune où bien passer directement à la suite de l'article ! :) 


Premier village que nous croiserons, Serdinya, notre ligne monte déja rapidement.

Premier arrêt en gare d'Olette où nous croiserons un train jaune descendant depuis Font Romeu

C'est à partir d'Olette que les fortes déclinivités débutent. Je vous laisse découvrir 

La ligne à flanc de montagne est constitué de nombreux viaducs, murets et autres tunnels. La ligne est accrochée aux Pyrénées !

Les voyages en barquette sont le top du top et permettent de découvrir le paysage autrement. 

Croisement en gare de Fontpédrouse d'un train jaune descendant depuis Latour de Carol

Peu après Fontpédrouse, nous franchissons le magnifique Pont Gisclard où pont de la Cassagne dont son constructeur est décédé lors du déraillement des essais du train jaune avant sa mise en service                          

Je vous propose de découvrir le franchissement en cabine du train jaune lors d'un autre voyage (en hiver).

Nous sommes arrivés maintenant sur les hauts plateaux avec des vues sur les hauts sommets de Cerdagne.

Et nous arrivons à Mont Louis, ville fortifiée par Vauban et qui abrite également une base militaire.

Train arrivant en gare de Mont Louis à l'hiver 2015

Notre voyage anniversaire se poursuit avec la gare la plus haute de France, située a 1593 mètres à Bolquère.

En hiver, difficile de trouver son chemin dans cette gare !

Redescendons maintenant vers Latour de Carol en empruntant la section de la ligne qui contourne l'enclave espagnole de livia. 

Arrêt en gare de Font-Romeu - Odeillo - Via 

Nous redescendons petit à petit sur le plateau jusqu'à Latour de Carol, où des connexions sont possible avec les trains des lignes du Trans-pyrénéen ! (Vers Barcelone et Toulouse)

Une dernière petite boucle du coté de Err avant d'arriver en gare internationale de Latour de Carol

Retrouvez ici le franchissement du pont Séjourné depuis la cabine des nouvelles rames du Train Jaune, première oeuvre d'art de la ligne du Train Jaune. De petites trappes se trouvent au niveau des piliers et servaient, à remplir ces derniers d'explosifs pendant les guerres mondiales. 

Vos commentaires, appréciations sont les bienvenus ci-dessous :)