Partons de la capitale de Savoie jusqu'aux confins de la Haute-Tarentaise et son col de l'Iseran, plus haut col routier de France, à travers des paysages grandioses et une faune & flore incroyable !

Ex-capitale des Comtés de Savoie puis du Duché de Savoie, Chambéry reste de nos jours malgré tout une capitale historique des Etats de Savoie. Située entre les massifs des Bauges et de la Chartreuse, aux confluents de la Leysse, de l'Albanne et de l'Hyères, la ville est un très important carrefour de voies de communications . Surnommée "Cité des Ducs", son centre-ville historique a été fortement endommagé par les bombardements lors de la seconde guerre mondiale. Avant la fondation de la ville à l'époque romaine, de vastes marais résultant des dernières glaciations s'étendaient à cet emplacement.

Allons nous promener dans cette agréable petite ville savoyarde avec la place Saint Léger, principale rue piétonne de la ville.

Érigée en 1838 en l'honneur du général comte de Boigne, la fontaine des éléphants est aujourd'hui l'un des plus célèbres monuments de la ville de Chambéry. Elle est classée à l'inventaire des monuments historiques depuis mai 1982.

La Cathédrale Saint-François-de-Sales de Chambéry

Le Tribunal de Grande Instance de Chambéry

Le Château des ducs de Savoie.                          

 

avec la rue de Boigne, face à la place du château.

Val d'isère, petit charmant village de Haute-Tarentaise en été , et gigantesque station de ski en hiver et dont sa renommée fait d'elle l'une des capitales mondiales du ski. Son domaine skiable est couplé avec celui de Tignes sous l'appellation Espace Killy. Accessible en train puis en bus depuis Bourg Saint Maurice (desserte des Eurostar, TGV & Thalys en hiver), partout découvrir le côté "nature" de la station.

Première étape donc, quittons Val d'Isère et allons au pont et la source de l'Isère a 2 kilomètres de là 

(Sous la neige, à une autre période de l'année, la même photo est tout aussi belle !)

En chemin, nous laisserons passer un troupeau de vaches sur la route <3 ! 

Nous voilà maintenant au pont de l'isère, départ de la randonnée jusqu'aux sources de la rivière.

Dès le début de notre randonnée, de la compagnie se fait sentir avec une marmotte ! :) 

En ce début juin, subsiste quelques blocs de neige

Au delà de la flore exubérante, la faune dans son milieu naturelle nous fait rêver ! 

Prenons maintenant la direction des sources de l'isère !
Nous emprunterons ce chemin sur les parois de la montagne avec l'Isère en contre-bas. L'eau est si claire et limpide ! 

Le chemin est de plus en plus étroit alors que nous continuons à gravir la montagne.

Parfois, de petits ruisseaux traversent notre chemin :)                                                 

Puis nous découvrons le grandiose plateau d'altitude des sources de l'Isère, qui fut le théatre, le 9 novembre 1944, d'une sanglante bataille entre les italiens et les anglais dans la lutte pour la liberté.                                                

La promenade se poursuit jusqu'au pied du glacier où l'Isère prend sa source, faute d'équipement adéquat, nous passerons un bon moment au refuge du plateau.

Au retour, nous nous arrêterons dans une rivière afin d'y admirer la faune, la flore et les grandioses paysages.

Prenons maintenant la route du col de l'Iseran, plus haut col routier de France. En ce mois de Juin, la neige est encore bien présente au col où ce dernier a récemment été réouvert por la saison estivale.                                                        

Notre route se poursuit en redescendant sur Bonneval sur Arc, village classé parmi les plus beaux villages de France. 

Faisons maintenant marche arrière et prenons la direction de Tignes, autre célèbre station de sport d'hiver de l'espace Killy et où il est possible de skier même en plein été sur le glacier de la Grande Motte. En redescendant, nous découvrerons une belle vue sur la station de Val d'Isère

Nous nous arrêterons à la cascade du Salin à 1840 mètres d'altitude qui se déverse dans le ruisseau du Lac avant de terminer sa route dans le barrage de Tignes. 

Montons maintenant à la Sassière, un plateau de haute altitude avec son lac afin d'y découvrir des trésors de la nature. Ci-dessous, vous trouverez le plan pour pouvoir y accéder :) 

Par contre, la route sur une dizaine de kilomètres est très étroite donc faisons preuve de prudence ! 

Mais une fois arrivé à destination, les paysages sont grandioses

Le panorama est grandiose, idéal pour passer une nuit à la fraîche !

Juste derrière les sommets, l'Italie.                    

Et de l'autre côté de la cîme, la station de Val d'Isère, où après cette dernière photo, nous allons retourner du coté du Manchet.

Le Fornet, à la limite du parc national de la Vanoise où nous allons aller y faire un petit tour afin d'y découvrir des animaux se trouve à l'extrême sud de Val d'Isère. 
La nature y est une fois de plus magnifique ! Des vaches, ci dessous, dans leur milieu naturel ! C'est pas beau tout ca ? 

Au coeur du parc national de la Vanoise, la faune et la flore vivent en parfaite communion ! Le seul bruit vient des ruisselements ou encore des aigles royaux



Terminons ce carnet en montant au delà des 3000 mètres d'altitude, sur la face de Bellevarde qui futle théâtre des épreuves de vitesse masculines lors des Jeux olympiques d'Albertville 1992 et de toutes les courses hommes ainsi que de deux épreuves dames lors des championnats du monde de ski alpin 2009. Des épreuves de la Coupe du monde de ski alpin masculine s'y déroulent par ailleurs chaque année en décembre : descente, super-G, géant ou slalom sur le bas de la piste.

Depuis là haut, nous avons une vue sur le hameau de la Daille. Il est rare de faire des photos d'un avion au dessus de celui-ci d'ailleurs ! 

Depuis le sommet, la vue sur Val d'Isère y est grandiose 

ainsi que sur le lac et le barrage de Tignes