En visite chez les Valdôtains, dans le Val d'Aoste

Je suis aujourd'hui dans une région particulière d'Italie, qui a un statut spécial et exécutant les droits et obligations d'une province. Située au pied du Mont-Blanc, au nord-ouest de l'Italie, le Val d'Aoste est divisé en huit « unités de communes » réparties sur 74 communes.
Aoste, la plus grande ville de cette région, est située au carrefour de nombreux axes importants, dont la route vers la Suisse via le col et le tunnel du Grand Saint Bernard, vers Chamonix et la Haute Savoie via le tunnel du Mont-Blanc, ou encore par le col du Petit Saint Bernard en direction de Bourg Saint Maurice et de la vallée de la Tarentaise. Elle est également reliée au Piémont au sud. Reliée ferroviairement depuis Turin jusqu'à Pré-Saint Didier dans la Haute Vallée de l'Aoste, la région dispose également d'un petit aéroport.

Ancienne colonie romaine, elle a ensuite fait partie du royaume des Francs, de l'empire carolingien et du royaume de Bourgogne, puis des États de Savoie avant son intégration à l'Italie, en 1860. Elle fit cependant partie du Premier Empire de 1800 à 1814, constituant l'arrondissement d'Aoste. 

La ville d'Aoste comprend de nombreuses traces de cet héritage, avec l’arc de triomphe d'Auguste érigé en - 25AV JC

ou encore le théatre romain, qui est le plus important monument romain présent dans la vallée. Celui-ci avait une capacité de plus de 4000 personnes et la pièce principale mesure 22 mètres de haut. 

Vue sur le Grand Saint Bernard avec la Suisse de l'autre coté, depuis le site antique romain

Portes romaines

Cathédrale d'Aoste.

En prenant le train en direction du nord et de Pré-Saint-Didier, de nombreux châteaux dominant les vignobles défilent sous mes yeux.

En gare d'Arvier, un petit arrêt s'impose afin de laisser le train descendant croiser (c'est la seule gare de croisement possible entre Aoste et Pré-Saint-Didier).

Arrivant quasiment au terminus, je m'arrête à l'avant dernière gare afin de pouvoir immortaliser le massif du Mont Blanc. En continuant ensuite par la route, nous pouvons atteindre soit le tunnel du Mont-Blanc vers la France, soit la station de ski réputée de Courmayeur.

Courmayeur nous accueille avec une ancienne cabine. L'accès à la station n'est pas possible ce jour, nous sommes en été !

En tout cas une chose est sûre, on y mange bien dans le val d'Aoste !