Au pied de la colline du Wawel. elle est l'une des plus anciennes villes de Pologne. Ancienne capitale de Pologne, elle est le centre culturel du pays. Bienvenue à Cracovie, principale ville touristique de Pologne avec plus de 10 000 000 de visiteurs par an ! C'est aussi la ville ou le Pape Jean-Paul II était archevèque et l'aéroport situé à une vingtaine de kilomètres du centre historique porte son nom.

J'arrive de Varsovie après avoir traversé la campagne polonaise pendant 3 heures et alors que le soleil commence à se coucher ! Néanmoins, je profite des belles couleurs de fin de journée. 
Première étape, bien sur l'ancienne gare ferroviaire de Cracovie qui est désormais un musée sur le patrimoine local.

Inauguré en 1893 sur les ruines d'un ancien cloître, le Théâtre Juliusz-Słowacki fut réquisitionné par les nazis pendant la seconde guerre mondiale puis a réouvert en 1945 à la fin du conflit. Dans les années 1980, il restera fermé une nouvelle fois pendant deux ans durant l'état de siège instauré dans le pays suite aux difficultés économiques de celui-ci ainsi qu'à la crainte d'une guerre des soviétiques en Pologne. Il rouvrit ses portes en 1983. 

Avant que la nuit ne tombe, je cours à la place du marché afin de pouvoir immortaliser les monuments de celle-ci. Aussi dénommée Grand-Place, elle est la plus grande place médiévale d'Europe. Entourée de palais, de maisons et autres églises, la Halle aux Draps se dresse en son centre tout comme la Tour de l'hôtel de ville. Pendant la seconde guerre mondiale, elle était nommée "Adolf-Hitler-Platz". Elle est désignée depuis 2005 comme la meilleure place au monde 

La basilique Sainte-Marie de Cracovie, construite au 14ème siècle à la main est composée de briques et de bois. Elle fut l'église principale de Cracovie pendant des siècles. A l'intérieur, inaccessible ce week-end là malheureusement en raison des diverses cérémonies, se trouve le plus grand retable gothique en bois d'Europe, le grand retable de Veit Stoss, orne le maître-autel : il est considéré comme l'un des chefs-d'œuvre de la sculpture du bas Moyen Âge. Son auteur naquit vers 1448 dans la petite ville de Horb am Neckar. 

La Halle aux Draps fut construite depuis 1257 jusqu'à nos jours où on y vendait à l'origine des tissus d'où son nom. L'édifice, de 100 mètres de long, se trouve au milieu de la place du marché. Au rez-de-chaussée du bâtiment se trouvent les galeries d'arcades ogivales néogothiques, alors qu'à l'étage, on y trouve un musée d'art de la ville de Cracovie. La halle se trouve sur la voie royale entre la porte de la Barbacane située au nord de la place et qui était une porte d'entrée dans la ville alors que celle-ci était fortifiée, jusqu'au chateau de Wawel et sa basilique où avaient lieu les couronnements royaux, chateau que nous verrons un petit peu plus loin. 

C'est le seul élement restant de l'ancien hôtel de ville, sa tour qui fut construite au 14ème siècle et abritait une prison ainsi qu'une salle de torture . Au 19ème siècle, l'ancien hôtel de ville fut détruit. La tour est bien sur visitable avec un panaroma sur la place du marché

La porte Saint Florian, porte médiévale du 14ème siècle dans l'enceinte fortifiée de la ville. 

La galerie d'art en plein air sur les fortifications nord de la ville

La porte Barbican, est la plus imposante fortification circulaire fondée au 15ème siècle durant le règne du Roi Jan Olbracht. Elle comprend 7 tours d'observation, 130 meurtrières et 25 mètres de diamètre. 

Le chateau Wawel fut le point de départ de la cité royale de Cracovie. Construit sur une colline dominant la rivière Vistule, ce fut un vrai petit village qui s'y développèrent tout autour par la suite. La vue depuis la rive opposée est superbe. La ville devint le centre des couronnements des rois de Pologne.

On continue avec le plus beau monument du pays, au coeur du château, la cathédrale Wewel, qui est la plus importante église du pays et où de nombreux rois, reines et autres héros du pays reposent désormais. le 02 novembre 1946, le Pape Jean Paul 2 y donne dans sa première messe dans la crypte de la cathédrale.

 Au pied de la colline, une autre église, à savoir l'église romaine Saint Bernard construite dès 1659.

De l'autre coté de la colline du Wewel, l'église Saint Gilles.

En remontant depuis le château jusqu'à la place du marché, nous empruntons cette fois la voie royale sud qui va rappelons le depuis la porte Barbican jusqu'à la colline de Wewel. De nombreuses églises et endroits historiques bordent cette voie           

Ci-dessous, l'église catholique Saints-Pierre-et-Paul construite dès 1597 a une facade reconnaissable de l'empreinte de Rome sur les constructions des édifices religieux des jésuites. Elle fut restaurée en 2003 suite aux attaques de particules provenant des acieries environnantes. 

Face à l'église, la place Marii Magdaleny entourée par des écoles. 

Les calèches partent depuis la place du marché et montent jusqu'au château du Wawel.

Cracovie, c'est aussi un très important réseau de tramway  comme dans tous les pays d'Europe de l'est datant de 1887 avec 27 lignes. La fée électrique a remplacé la traction hippomobile dès 1903 et des tramways de seconde main de différents réseaux circulent sur le réseau, comme des rames E1 du tramway de Vienne (Autriche) ou de diverses villes allemandes (Essen, Nuremberg ...)

Un ancien tramway autrichien de Type E1 comme l'on peut toujours apercevoir à Vienne. 

Ci-dessous, le siège des chemins de fer polonais à Cracovie

Terminons avec une vue sur ce ravissant bâtiment tout en brique, la caserne principale des pompiers de Cracovie :)