Bienvenue à Prague, capitale historique de la Bohème et désormais de la République Tchèque, qui est historiquement la réunification de la Bohème, Moravie et Silesie. Durant son histoire, ce pays a changé de nom et de forme géopolitique à de nombreuses reprises, que ce soit au temps du Royaume de Bohème, au temps de la monarchie des Habsbourg, de l'Archiduché d'Autriche, du Royaume de Hongrie, sous l'occupation allemande pendant la seconde guerre mondiale et de devenir la Tchécoslovaquie regroupant ainsi l'actuelle République Tchèque et la Slovaquie et ne formant plus qu'un seul état communiste sous influence soviétique. L'indépendance de ces deux derniers pays fut proclamée le 1er janvier 1993. Dès lors, la République Tchèque nouvellement créee ne cessa de se développer, de se moderniser et de devenir une économie solide.

A travers ce carnet, je vous amène à Prague, capitale romantique de l'Europe Centrale, traversée par la rivière Vltava et dont son centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Prague est devenue célèbre grâce à ses nombreux atouts touristiques notamment, grâce à sa survie lors des nombreuses guerres endurées. L'horloge astronomique, le pont Charles, l'observatoire ou encore le centre-ville historique sont autant de lieux que je vais vous faire découvrir ici. Peuplée d'environ 2 millions d'habitants en incluant son aire urbaine, elle est la plus grande ville du pays et dispose, comme à Bratislava d'un réseau de tramway similaire à celui de la capitale voisine de la Slovaquie. Au centre de l'Europe, c'est à dire au carrefour des axes de communication, atteindre Prague est très facile que ce soit par voie aérienne ou bien en train (de nombreux trains EuroCity desservent Prague). 

Maintenant que la petite introduction historique est faite, je vous propose de me suivre dans la découverte de cette ville. Bienvenue à Prague.

Nous sommes sur la place centrale de la vieille ville entourée de bâtisses aux murs peints, mélangeant le style baroque et gothique, en cette journée de fin d'hiver et dont les festivités fêtant le printemps se déroulent ces jours-ci malgré des températures toujours négatives. 

Installée en 1410, on retrouve sur cette plaque une splendide horloge astronomique de l'époque médiévale (Pražský orloj), qui est la 3ème plus ancienne horloge au monde et la plus ancienne encore en fonctionnement. Celle-ci est l'attraction principale de la place, surtout lorsque celle-ci sonne, en effet, les élements mécaniques se déplacent et nombreux sont les touristes à venir contempler ce mécanisme. Certains élements de l'horloge ont été remplacés et se trouvent au musée de Prague. 
Vous voulez en savoir plus sur cette horloge, voici un lien

Avec ses clochers de 80 mètres dominant la place de la vieille-ville, l'église Notre Dame de Tyn de type gothique a été un des symboles de la lutte entre catholiques et protestants en Bohême.

A l'extrémité de la place, la tour Staroměstská mostecká věž s'impose à nous et permet l'accès au pont Charles, construit durant le règne de Charles IV. Protégé par trois tours, d'une longueur de 621 mètres, et composé de 16 arches, celui-ci fut construit après que l'ancien fut détruit suite à des inondations, et permet de relier le château de Prague et la ville haute à la vieille-ville. 30 statues ont été installées afin de décorer celui-ci.

Le château, quant à lui, considéré comme le plus grand château au monde avec une superficie au sol de 70 000m², abrite de nos jours les appartements de la Présidence de la République. Composé de cathédrales, d'une basilique, de jardins, d'un monastère et de nombreux halls, sa visite nécessite une bonne demie-journée.

Depuis la ville haute, nous pouvons accéder au parc menant à l'observatoire Štefánik et ainsi avoir une vue globale sur la ville. Je vous laisse admirer les images ci-dessous.

Prague, ce n'est pas seulement sa ville historique classée, ni même son château, mais une capitale ayant traversé les différentes époques. Eloignons nous un petit peu du centre ville historique et nous pouvons découvrir d'autres parties de celle-ci dans un style plus récent, comme il se faisait à l'époque du communisme.

A découvrir également de nombreux musées dans cette ville comme le musée du communisme, le musée national, le musée technique national, le musée Képler ... 

Avant de repartir de Prague, ne pas oublier aussi que la région est connue et reconnue pour ses objets en cristaux.

Je recommande minimum un weekend pour une visite rapide, et jusqu'à une semaine pour visiter Prague et d'autres coins et recoins de république tchèque. Je reste à votre disposition pour toutes informations concernant Prague