Autrefois unifiée avec la Tchécoslovaquie, la Slovaquie est un pays de nouveau indépendant depuis 1993 et membre de l'Union Européenne depuis 2004. Traversé par le Danube, ce pays d'Europe de l'Est peuplé de 5,5 millions d'habitants environ regorge de curiosités, dont un bon nombre de châteaux à découvrir à travers le pays. Situé à moins d'une heure de Vienne en train, il est facilement accessible depuis l'Europe Occidentale.

Sa capitale, Brastislava, que je vais vous faire découvrir dans ce carnet à un style qui tranche complètement avec ses pays voisins qui sont l'Autriche ou la Hongrie. On y retrouve l'architecture des pays de l'Est avec des bâtiments anciens avant l'ère soviétique et des bâtiments typiques de l'ère communiste. La ville a un réseau de transport en commun très développé avec des tramways de type Tatra (les mêmes que l'on trouve à Prague). Sa gare, connectée à l'Autriche et à la Hongrie, voit quotidiennement de nombreux trains européens type EuroCity traverser la capitale (relations directes vers Prague, Vienne, Budapest, Hambourg, Berlin ou encore Varsovie). La ville est le centre politique, culturel et économique du pays, et c'est également la seule capitale à être entourée de deux pays indépendants (Hongrie et Autriche). L'histoire de la ville à été largement influencé par des gens de différentes nations, allemands, autrichiens, croates, hongrois, serbes ... Autrefois capitale du Royaume de Hongrie, Bratislava est une ville peu connue mais qui mérite d'être vue !

Suivez-moi à la découverte de celle-ci ...

Il est quand même étonnant d'arriver dans une capitale européenne par une petite ligne de chemin de fer à voie unique et non électrifiée. Tel est le chemin depuis Vienne jusqu'à Bratislava que j'emprunte avec les chemins de fer autrichiens ÖBB et avec un arrêt prolongé en gare de Marchegg pour les contrôles de douanes (Les deux pays étant l'espace Schengen, des contrôles peuvent tout de même avoir lieu comme ce jour). 

En raison de travaux à l'entrée de la gare principale de Bratislava, mon train sera terminus exceptionnellement à la gare de Bratislava Lamac. Manque d'informations, car l'information fut annonçée en slovaque mais, pas de soucis, il suffit de prendre un train régional desservant la gare centrale pour arriver à bon port

Seulement une heure sépare Vienne de Bratislava, et pourtant, j'ai l'impression d'avoir traversé la moitié de l'Europe tellement le changement d'architecture est important entre les deux pays ... rien qu'en gare, des vieilles locomotives de l'époque de la tchécoslovaquie assurent les trains vers les capitales européennes. 

Cette impression de changement est accentuée dès ma sortie de la gare centrale par l'esthétique de celle-ci ...

.... et par l'originale station de bus. 

Après avoir pris mon ticket d'autobus, je me dirige vers le centre-ville. 

 

Les mélanges d'architectures des différentes époques se font ressentir dès les premières centaines de mètres, jugez par vous-même avec ci-dessous, le bâtiment du gouvernement de la République de Slovaquie 

qui contraste beaucoup avec ce bâtiment ci-dessous, qui abrite le ministère des transports et communications, et qui pourtant, ne sont distant que d'une petite centaine de mètres !

Continuant mon chemin, j'arrive dans le centre-ville historique, bordé par le Danube et qui est tout à fait charmant. Il contient la petite cité médiévale préservée, le château de Bratislava, des institutions cultures ainsi que de nombreuses ambassades.

Depuis le pont franchissant le Danube, nous pouvons admirer le rectangulaire château avec ses quatre tours à chaque angle et fut construit sur une colline appartenant aux petites carpates. Après avoir été détruit à de nombreuses reprises pendant les différentes guerres traversées par le pays, le château fut terminée en 2010, les travaux avait débuté en 1953. 

Ma visite se poursuit par le centre ville historique et la place principale de celui-ci, la place "Stara radnica". Celle-ci est entourée de nombreuses ambassade, dont celle de la France. 

Au détour d'une rue, une curiosité apparait sous mes yeux ! De nombreuses statues ornent le centre ville, mais celle-ci à vraiment retenue mon attention. Dénommée Cumil The Peeper, et datant de 1997, cette statue est beaucoup appréciée des touristes, les plus jeunes se font photographier assis dessus, tandis qu'à plusieurs reprises, celle-ci fut endommagée par des automobiles. Elle est désormais installée dans une rue piétonne, mais celle-ci fait l'objet de nombreuses discussions, à propos de sa signification ... toujours mystérieuse à ce jour !

De nombreux bars et restaurants sont à votre disposition dans ce centre-ville historique et une journée à Bratislava mérite vraiment le détour.

La cathédrale svätého Martina avec son toit en cuivre et orné de feuilles dorées, se trouve dans la ville basseet fait partie de la zone historique. 

En s'éloignant un petit de ce centre historique, on retrouve une toute autre architecture, plus récente telle l'université de la ville

Les rues sont de suite différentes et font penser à l'époque soviétique

En résumé, Bratislava vaut le détour, un weekend maximum ou bien une journée et ensuite partir visiter les très nombreux châteaux qui furent construits dans les campagnes. Accessible très facilement depuis Vienne ou Budapest en train (EuroCity, Intercity et trains internationaux), prévoyez donc au minimum une journée pour faire ce petit détour dans la capitale slovaque pendant votre séjour en Autriche orientale ou Hongrie.